• sharlenosika

L'isolation en paille, une technique bien trop souvent écartée



La paille est un des matériaux isolants naturels. Pourtant, rares sont les fois où nous pensons à ce dernier. Aujourd'hui, de nombreux professionnels du secteur du bâtiment en appellent à se tourner vers la paille dans la conception des ouvrages ; en effet, ces derniers s'appuient sur le fait que c'est une ressource locale et abondante dont la demande augmente.


La réglementation environnementale 2020 (RE2020), entrée en vigueur en logement le 1er janvier 2022, incite de plus en plus de constructeurs à se tourner vers l'utilisation de matériaux qui sont issus de la biomasse afin de pouvoir faire diminuer le bilan carbone de leurs ouvrages. Parmi ces matériaux biosourcés, la paille présente de multiples intérêts pour la construction neuve et la rénovation de bâtiments.



ISOLER UNE MAISON AVEC DE LA PAILLE


La paille est un isolant naturel qui se présente sous différentes formes :

  • en vrac pour être incorporée dans le béton

  • en blog pour réaliser l’isolation d’une maison en ossature bois

  • en botte (par exemple pour l'isolation des murs)

La paille, sous forme de vrac, est compatible avec une structure béton de type poteaux-poutres, et permet une grande liberté technique.


DIVERSES TECHNIQUES D'ISOLATION



Plusieurs techniques d’isolation permettent d’utiliser de la paille comme matériau isolant que ce soit pour une construction neuve ou pour une rénovation.


Concernant l’isolation des murs, elle peut se réaliser de deux manières. Dans une construction neuve, la paille est installée dans l’ossature bois avant d’être recouverte par des panneaux de contreventement. Cette technique ne pouvant pas être effectuée lorsque nous effectuons une rénovation, on se tournera vers l’isolation par l’extérieur.


Au niveau du toit, nous pouvons l'isoler en plaçant des bottes de pailles entre les éléments de la charpente.


Enfin, pour l'isolation des combles, la paille peut également être envisagée. Cependant, il faut être vigilant et vérifier que le parquet à isoler est en mesure de supporter le poids des bottes de paille qui sont posées de manière très serrées.


Pour l'ensemble de ces techniques d'isolation, il faudra prévoir d’une part un parement, et d’autre part un système de drainage, des murs de soubassement ou un enduit de protection. Cette nécessité émane du fait que la paille est un matériau inflammable et qui peut considérablement s'altérer sous l'effet de l'humidité.


Un matériau pouvant écarter un système de chauffage ou de climatisation ?



Outre l'isolation qu'elle apporte, la paille est également un matériau possédant une performance thermique dite "intéressante" qui nous permettrait d'envisager la construction de bâtiments passifs (la chaleur dégagée à l'intérieur de la construction et celle apportée par l'extérieur sont suffisantes pour répondre à nos besoins de chauffage.

En effet, la paille nous permettrait de ne plus avoir le besoin de posséder un système actif de chauffage. L'ensoleillement et la production de chaleur issue de nos appareils ménagers suffisent à créer un confort thermique. Le refroidissement du bâtiment se ferait par une ventilation naturelle qui s'avérerait suffisante.


Un matériau local


Le fait que la paille soit un matériau local présente un avantage conséquent. Nous faisons face à une inflation et à une crise de matériaux. La paille étant locale, cela permet d'écarter tout problème pouvant être liée aux aléas internationaux. La crise éventuelle de cette isolant n'est également pas évoquée avec une récolte très abondante chaque année.


Quelles sont ses avantages ?


L’isolation en paille offre de nombreux avantages car c'est un matériau :

  • écologique : le niveau d’énergie grise nécessaire à sa production est très faible et la paille est entièrement biodégradable

  • accessible car peu coûteux

  • durable avec une durée de vie pouvant aller au-delà d'un siècle

  • performant en termes d’isolation thermique

  • non toxique en cas d’incendie


Quelle est son coût ?


Le prix de le paille est très accessible. Nous compterons environ 5 euros pour une botte. A titre indicatif, pour isolation en blocs de paille, il faudra compter environ 35 € le mètre carré.

Ces prix très attractifs ne tiennent toutefois pas compte du prix du parement inflammable et des équipements contre l’humidité.

Le prix de l’isolation paille par un professionnel quant à lui dépend de la méthode utilisée, de la surface à isoler et des matériaux utilisés.

Faire plusieurs devis est vivement conseillé pour cette isolation par la paille.


Au-delà de son prix très accessible, l'isolation par paille peut aussi être financée en partie grâce à des aides financières comme le crédit d'impôt isolation, les aides de l'Anah ou un éco-prêt à taux zéro.


En définitif, sur le long terme, nous considérons que l'utilisation de ce biosourcé est un véritable investissement. Ce matériau rend les bâtiments plus performants avec une consommation énergétique bien plus faibles que dans un bâtiment classique. Des besoins moindres en chauffage et une réduction flagrante de consommation d'énergie conclurons la présentation de cet isolant, trop souvent écartée.


Pour toute information complémentaire n'hésitez pas à nous contacter. Nous saurons vous répondre et vous aiguiller.


A bientôt !


11 vues