• sharlenosika

La chaleur fatale: parlons-en !



De quoi parlons nous ?


La chaleur fatale est l'énergie thermique qui est indirectement produite par un processus industriel. Cette dernière n'est ni récupérée ni valorisée. Nous la retrouvons sous différentes formes:

- Sous forme de liquide (eaux de refroidissement.)

- Sous forme gazeuse (air chaud, froid ou conditionné, fumée, buée, vapeur, chaudières ou incinérateurs.)

- Sous forme diffuse (refroidissement naturel des produits et chaleur rayonnée.)

Les sources de chaleur fatale sont très diversifiées. En effet, il peut s'agir de sites de production d'énergie comme les centrales nucléaires ou thermiques, de bâtiments tertiaires qui émettent autant de chaleur qu'ils en consomment (comme les hôpitaux), de réseaux de transport, d'unités de traitement thermique de déchets, de sites de production industrielle…


Cette chaleur, comment on l'a récupère ?


Une fois récupérée, la chaleur peut être réinjectée dans un autre process, sous forme de vapeur (souvent pour les usages industriels) ou sous forme d’eau chaude, notamment pour les réseaux de chaleur.

Mais comment récupérer cette chaleur ? Pour récupérer la chaleur fatale, on utilise en général un échangeur thermique, qui permet de transférer la chaleur d’un fluide chaud que l’on doit refroidir à un autre plus froid que l’on doit réchauffer au travers d’une plaque d’acier. Une technologie certes très ancienne mais qui est aujourd'hui bien plus performante avec des échangeurs plus compacts et plus résistants grâce aux progrès techniques. Il existe également des technologies de pompes à chaleur qui permettent de récupérer la chaleur à basse température et à la réinjecter dans un fluide à plus haute température.

Cette technologie s'est étendue depuis une dizaine d'années. Les équipements fonctionnent effectivement en consommant de l'électricité cependant, ils sont plus efficaces pour transférer la chaleur.

Les deux procédés sont complémentaires et plusieurs industries, sites ou autre utilise ces deux techniques.


Cette chaleur fatale, en quoi est-elle bénéfique ?


La chaleur fatale est une valorisation thermique. Elle consiste à être transformée en électricité pour subvenir aux propres besoins de chaleur et/ou en électricité de l'entreprise ou pour répondre aux besoins des autres entreprises en injectant cette transformation dans le réseau électrique). Que l'usage soit interne ou externe, la chaleur fatale est bénéfique car:

- Elle permet de faire des économies d'énergie en améliorant l'efficacité énergétique.

- Elle permet de diminuer les achats d'énergie.

- Elle est bénéfique pour notre environnement en nous permettant de ne plus consommer de combustible fossile (ou du moins réduire cette consommation). Elle réduit donc l'émission de CO2.

- Elle permet d'améliorer le bilan carbone d'une installation industrielle.




Quel est l'intérêt d'investir dans ce projet ?


La chaleur fatale est très vertueuse sur le plan écologique. De ce fait, elle est valorisée par l’attribution de certificats d’économie d’énergie (CEE) et par des aides publiques incitatives portées par l’ADEME.

Dans le cadre du plan de relance, l’ADEME a lancé ainsi un appel à projets spécifiques sur la récupération de chaleur : c’est une première. Les subventions sont calculées en fonction du taux d’équivalent pétrole ou des tonnes de CO2 économisées.

Pour qu’un projet de récupération de chaleur fatale soit mis en œuvre, il faut que l’énergie récupérée puisse être valorisée, soit en permettant d’économiser une autre source d’énergie primaire au sein de l’installation industrielle (usage interne), soit en étant revendue à proximité (usage externe), à un autre industriel ou à un réseau de chaleur urbain.

A titre d'exemple, l'unité de traitement de déchets du Pontet a pu réduire de 90% sa consommation de gaz naturel et de presque 70% ses émissions de carbone.

Pour optimiser la chaleur fatale, il est recommandé de faire une étude de faisabilité afin de définir la stratégie à mettre en place.

La chaleur fatale présente donc à la fois un intérêt économique et un intérêt écologique. Un projet qui plus est, est valorisé par les CEE et l'ADEME.


Valoriser les travaux de rénovation énergétique est notre métier, nous pouvons traiter la chaleur fatale qui correspond à la fiche RES-CH-108.

Mandataire CEE, Ecoway Partners se met à votre disposition pour vous aiguiller et vous accompagner dans vos projets. N'hésitez pas à nous contacter.








13 vues